Discours de DG Christian Pagès prononcé pour la remise du prix littéraire du Rotary à Deauville. Le 20 novembre 2015.

vendredi 20 novembre 2015

 

Monsieur le ministre

Monsieur le maire, Président de la communauté de communes Cœur côté fleurie

Mesdames et messieurs les membres du jury

Mesdames et messieurs les gouverneurs et past gouverneurs

Chers amis Rotarien

Chers amis

 

Bienvenue dans le district 1640, la Normandie

Merci d'être venu, si nombreux, malgré un temps incertain,

 

Nous sommes ici pour remettre le prix littéraire 2015 des rotary club de langue française, c'est une chance d'avoir pu lire des œuvres de qualité et d'avoir pu en couronner une.

 

Ma chance à moi, a commencé à San Diego où j'ai découvert que notre Président Ravi Ravindran donnait la priorité à la lutte contre la Polio, sujet que je connais bien depuis de nombreuses années

 

Puis j'ai eu la chance de participer à l'organisation de ce Prix littéraire à Deauville, et j’en remercie Jacques Poilleux

Mon autre chance c'est notre thème de l'année rotarienne " Faire don de soi au monde" et ce soir, il est particulièrement d’actualité.

L'écrivain, en particulier s'il utilise le je en tant que procédé narratif ou s'il écrit des autobiographies, ne se donne t il pas au monde, en en révélant beaucoup sur lui même, c'est le cas, je pense de notre lauréat.

 

Je serai tenté de lui dire bienvenue au club.

 

Est ce un signe prémonitoire, il s'agit d'un premier roman et ma première conférence dans mon club après ma conférence statutaire a été « l'Académie Française ».

Cela vous fait sourire, je parle à l’écrivain, mais quatre récipiendaires du Prix du Rotary ont été ou sont encore académiciens, l'avenir nous le dira.

 

Je sais que vous mourrez d'envie de connaître le nom de la ou du lauréat, je vous comprends,

Alors, place au Jury

 

Christian Pagès

Gouverneur 2015-2016

District 1640 (Normandie)

 

     Rotary Club de Deauville © 2011 - 2018.   Mise à jour : 2018 02 23. 18:30